Vos questions sont
entre de bonnes mains

Définition de la cellulite

Écrit par les experts Ooreka |

La cellulite est un problème de peau largement répandu, particulièrement chez les femmes. Il existe autant de traitements et de solutions anti-cellulite que de types de cellulite.

Connaître son type de cellulite est donc primordial pour trouver le traitement le plus efficace. Pour vous aider, vous pouvez consulter la définition de la cellulite qui suit.

La cellulite : un phénomène normal

Attention à ne pas confondre la cellulite qui, dans le langage courant désigne l'aspect « peau d'orange » de la peau, et la cellulite qui est une maladie infectieuse qui provoque une inflammation des tissus sous-cutanés.

La cellulite est un phénomène physiologique complètement naturel. Des cellules graisseuses, appelées adipocytes, sont stockées sous le tissu cutané et le déforment. La peau n'est plus lisse : on dit qu'elle a un aspect « peau d'orange » ou qu'elle présente des capitons.

Définition de la cellulite : stockage et déstockage des graisses

Pour comprendre le phénomène de cellulite, il convient tout d'abord d'expliquer comment fonctionnent le stockage et le déstockage des graisses dans notre corps.

Notre peau est constituée de trois couches :

  • l'épiderme : surface de la peau ;
  • le derme : couche intermédiaire ;
  • l'hypoderme : couche la plus profonde.

L'hypoderme contient le tissu adipeux qui est la réserve énergétique du corps. Le tissu adipeux est constitué de cellules graisseuses, appelées adipocytes, enfermées dans des lobules, eux-mêmes séparés par de fines cloisons fibreuses et irrigués par de nombreux capillaires sanguins.

Schéma montrant le fonctionnement de la cellulite Finemedia

Pour fonctionner, notre organisme emmagasine les graisses, dans ce tissu adipeux, grâce au processus de lipogenèse (stockage des graisses). La lipogenèse prend deux formes :

  • l'hypertrophie adipocytaire : les cellules graisseuses grossissent ;
  • l'hyperplasie : les cellules graisseuses se multiplient.

Puis, il les transforme en énergie grâce au processus de lipolyse (déstockage des graisses). La lipolyse se fait de deux manières :

  • Les cellules graisseuses se vident et donc se réduisent (mais sont toujours présentes).
  • Les cellules graisseuses sont détruites.

Le phénomène de cellulite résulte d'un déséquilibre entre le processus de lipogenèse et celui de lipolyse.

Plusieurs types de cellulites à définir

La cellulite est une inflammation des tissus cellulaires sous-cutanés. Elle résulte de trois principales causes :

  • la saturation en graisse des cellules ;
  • la rétention d'eau ;
  • la fibrose.

Ces trois phénomènes, plus ou moins présents chez chaque sujet, définissent le type de cellulite.

Excès de graisse, rétention d'eau ou fibrose ?

Lorsque la quantité de graisse est trop importante à stocker, les adipocytes, saturés en graisse, se multiplient et s'amassent.

Cet amas de cellules déforme les lobules graisseux, bloque la circulation des graisses et des toxines et crée une inflammation. La structure du derme se modifie, la peau n'est plus lisse : on dit qu'elle a un aspect « peau d'orange » ou qu'elle présente des capitons. C'est le cas typique de la cellulite adipeuse.

Par ailleurs, la rétention d'eau favorise la formation de la cellulite. L'eau qui s'infiltre dans ces cellules graisseuses compactées n'est plus drainée et gonfle les cellules. La rétention d'eau peut-être liée à une mauvaise circulation veineuse ou lymphatique. On parle alors de cellulite aqueuse.

Dans ces deux cas, au fil du temps, les fibres de collagène qui entourent les adipocytes se rigidifient et emprisonnent les cellules graisseuses qui se rigidifient et sont alors difficiles à déloger. C'est la cellulite fibreuse.

Finemedia

Définition de la cellulite infectieuse

Une autre catégorie de cellulite existe : la cellulite infectieuse. Ce terme médical désigne une inflammation sévère de la peau. Visuellement, la peau se colore en rouge à certains endroits.

Cette infection bactérienne n'a rien à voir avec la cellulite adipeuse ou aqueuse. C'est une maladie qui, si elle n'est pas traitée, peut avoir de lourdes conséquences.

Localisation de la cellulite

La formation de la cellulite est étroitement liée aux hormones sexuelles : œstrogène pour les femmes et testostérone pour les hommes. Ainsi, sa localisation varie en fonction du sexe du sujet.

Chez la femme, on dit que la cellulite est « gynoïde » car elle s'attaque principalement aux membres inférieurs :

Chez les hommes, la cellulite est « androïde », elle se retrouve généralement sur les membres supérieurs :

  • sur le ventre (les fameuses « poignées d'amour ») ;
  • sur les hanches ;
  • sur le cou et les épaules.
Finemedia

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
marie-pierre glenisson

coaching personnel et professionnel | coaching harmonique

Expert

bruno leclerc

chiropracteur diplomé "doctor of chiropractic" usa | cabinet chiropratique bruno leclerc

Nouvel expert

marianne durieux

hypnose holistique et humaniste

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Merci c'est sympa d'avoir répondu !

Et avec ce guide vous trouverez encore plus d'infos

Saperlipopette ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Ce guide gratuit pourra peut-être vous aider

Diantre ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Demandez directement à nos experts ! C'est gratuit et les réponses seront personnalisées.

Poser une question

Merci c'est sympa d'avoir répondu !

Et avec ce guide vous trouverez encore plus d'infos :

Saperlipopette ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Ce guide gratuit pourra peut-être vous aider :

Diantre ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Demandez directement à nos experts : c'est gratuit et les réponses seront personnalisées.

Poser une question