Morpholiposculpture : principe, contre-indications et résultats

Sommaire

 

La morpholiposculpture est une technique non invasive, ce qui signifie qu'elle ne nécessite pas de pénétrer sous la peau. Elle constitue en cela une alternative à la liposuccion, qui nécessite plusieurs incisions et comporte des risques (hématomes, carences en fer, etc).

Mais en quoi consiste la morpholiposculpture ? Quels sont ses risques ? Réponse maintenant.

Morpholiposculpture : en quoi ça consiste ?

La morpholiposculpture est un moyen de vaincre la cellulite sans devoir inciser la peau :
  • Dans les endroits à traiter, on injecte une solution hypo-osmolaire. Cette solution contient de l'eau à laquelle on peut ajouter des composés chimiques :
    • bicarbonate de sodium ;
    • chlorure de sodium ;
    • chlorure de potassium ;
    • de la xylocaïne ou lidocaïne : substances anesthésiantes ;
    • de l’adrénaline : hormone de l'énergie, qui joue un rôle dans la dégradation des lipides stockés dans les tissus adipeux.
  • Ensuite, des ultrasons externes sont appliqués sur la zone. Ils peuvent être associés à un massage vibratoire.
  • En conséquence, la solution hypo-osmolaire pénètre dans les cellules graisseuses, provoquant leur gonflement et leur éclatement.

Conditions et indications de la morpholiposculpture

La morpholiposculpture se pratique :

  • en cabinet médical par un médecin spécialisé ;
  • sans anesthésie générale ;
  • après un régime sans lipide d'une durée de 48 h à 8 jours, suivant les médecins.
L'opération est quasi-indolore :
  • La zone est anesthésiée par la cryofixation (refroidissement) ;
  • Certaines substances contenues dans la solution (xylocaïne, lidocaïne) anesthésient également.
Elle peut traiter toutes les petites surcharges graisseuses et la cellulite localisées :
  • les bourrelets ;
  • les poignées d'amour ;
  • les bajoues ;
  • le double menton ;
  • la culotte de cheval, etc.

Résultats et effets indésirables

Le nombre de séances est fonction de la zone à traiter. En moyenne, il faut compter 2 à 4 séances :
  • Les résultats sont généralement visibles 2 à 3 semaines après la première séance.
  • Si aucun résultat n'apparaît, mieux vaut stopper cette technique.
  • Les résultats sont dits définitifs puisque les cellules graisseuses ont été détruites. Toutefois, une mauvaise hygiène de vie, ainsi que des facteurs génétiques, peuvent les faire réapparaître.
  • La reprise d'une activité physique est possible juste après la séance.
  • Comptez entre 250 à 680 € la séance.
Comme toute intervention médicale, il existe des effets indésirables et des contre-indications à la morpholiposculpture :
  • Des œdèmes et des ecchymoses peuvent apparaître. Ils se résorbent en quelques jours.
  • L'intervention est interdite :
    • aux femmes enceintes ;
    • aux personnes présentant des problèmes de coagulation sanguine ou des troubles veineux ;
    • aux personnes atteintes d'hypercholestérolémie (excès de cholestérol).
  • L'intervention ne convient pas aux personnes obèses, dont la surcharge graisseuse est trop importante et nécessite une prise en charge spécifique.

Morpholiposculpture : dangereux ?

Si la liposuccion a été mise au point en 1985, la morpholiposculpture est plus récente et date de 2006 :

  • En avril 2011, le ministère de la Santé interdisait cette technique, comme d'autres techniques de destruction de la cellulite (invasives ou non), jugées dangereuses pour la santé.
  • Cependant en juin 2011, le Conseil d’État a levé cette interdiction "faute d’éléments justificatifs de leur dangerosité".
  • Il est cependant recommandé de bien se renseigner auprès de différents spécialistes avant de se lancer dans cette intervention.

Vaincre durablement la cellulite :

  • Avant toute intervention chirurgicale, demandez-vous si votre alimentation ne joue pas un rôle dans l'apparition de la cellulite. Parfois, une simple modification des habitudes alimentaires peut faire des miracles !
  • Certains produits, crèmes, patchs ou huiles essentielles, peuvent vous aider à venir à bout de la cellulite sans passer par la chirurgie.
  • Pensez également au sport, qui peut faire des miracles sur votre cellulite.
  • Enfin, ne vous focalisez pas trop sur votre peau d'orange : elle est un phénomène naturel qui touche la majorité des femmes, rondes ou filiformes !

Aussi dans la rubrique :

Traitements médicaux anti-cellulite

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider