Cellulite des fesses et hanches

Sommaire

 

La cellulite est le cauchemar de nombreuses femmes. Adolescentes ou retraitée, rondes ou minces, de nombreuses femmes souffrent de :

Cellulite des fesses et des hanches : causes et propriétés

Parallèlement aux fameuses « poignées d'amour » plutôt masculines, la majorité des femmes sont victimes de la « culotte de cheval ».

Zone de stockage par excellence

Le terme scientifique « stéatomérie » désigne ce phénomène, tout à fait naturel, qui consiste à stocker les graisses au niveau des fesses, des hanches et du haut des cuisses, en prévision d'une grossesse. Les fesses et les hanches sont donc la zone de stockage des graisses récalcitrantes par excellence.

C'est pourquoi, généralement, la cellulite s'attaque d'abord à cette zone et s'y incruste durablement.

Cellulite aux fesses : des causes diverses

Pour comprendre d'où viennent nos capitons, il est important de bien identifier de quel type de cellulite on souffre.

Pour rappel, il y a trois types de cellulites :

 

La présence de l'une ou l'autre de ces cellulites (voire de plusieurs dans le cas de la cellulite mixte) est souvent le résultat de plusieurs facteurs combinés :

  • Les hormones : les fesses et les hanches sont propices au stockage des graisses chez la femme.
  • L'hérédité : la localisation et le nombre de nos cellules graisseuses sont en partie inscrits dans nos gènes.
  • Les problèmes circulatoires : une mauvaise circulation veineuse et lymphatique enflamme les tissus et provoque une cellulite aqueuse.
  • L'hygiène de vie : facteur principal de la formation de cellulite, qui comprend :
    • une alimentation trop grasse, trop sucrée, trop salée ;
    • le manque d'exercice physique ;
    • le stress.
Lire l'article Ooreka

Solutions contre la cellulite des fesses et des hanches

La cellulite incrustée sur les fesses et les hanches semble souvent plus difficile à déloger que la cellulite du ventre ou des cuisses. Pourtant, il existe bel et bien des solutions efficaces dans la durée.

Sport anti-cellulite : les efforts adrénergiques

Habituellement, les sports d'endurance et la musculation des zones touchées par la cellulite sont préconisés pour perdre sa cellulite. Or, si cela reste bénéfique dans le cas de la cellulite des fesses et des hanches, il convient d'envisager, en complément, un autre type d'exercices : les efforts adrénergiques.

Cela consiste à muscler le corps dans sa globalité, en faisant travailler le maximum de groupes musculaires à la fois, de façon brève mais très intensive :

  • pour déclencher la sécrétion de certaines hormones ;
  • pour obliger l'organisme en puiser dans ses réserves d'énergie.

En effet, les fesses et les hanches contiennent de nombreux récepteurs adrénergiques :

  • certains bloquent le déstockage pour garder l'énergie en réserve ;
  • d'autres, au contraire, le stimulent.

Ces récepteurs sont très sensibles aux hormones catécholamines :

  • l'adrénaline ;
  • la noradrénaline.

Lorsque le corps est secoué, l'organisme se dope en produisant les hormones responsables de la lipolyse.

En pratique, pour déclencher cette réaction, il convient d'exécuter certains exercices sportifs précis, généralement présents dans les cours de fitness ou de pilates :

  • les squats (flexions des jambes) ;
  • les fentes ;
  • les sauts ;
  • les sprints.

Une alimentation équilibrée

Une activité sportive doit évidemment être accompagnée d'une grande vigilance alimentaire pour être efficace contre la cellulite.

Les régimes draconiens sont à éviter, en partie parce qu'ils entraînent un effet yo-yo très néfaste. Il suffit simplement de :

  • limiter sa consommation en sucres, en graisses et en sel ;
  • privilégier les légumes verts (cuits à la vapeur) ;
  • favoriser les apports en protéines et oméga 3 ;
  • boire beaucoup d'eau.
Lire l'article Ooreka

Aromathérapie et phytothérapie : une action anti-cellulite des fesses

Par ailleurs, pour faciliter l'action des hormones sur le déstockage des cellules graisseuses, il est nécessaire d'améliorer la circulation veineuse et lymphatique, de nettoyer l'organisme de ses toxines, d'autant plus si l'on souffre de rétention d'eau.

Pour cela, on utilise les vertus détoxifiantes et drainantes des plantes, à travers plusieurs méthodes :

  • le massage ;
  • les huiles essentielles :
    • en massage ;
    • par ingestion ;
    • par diffusion.
  • les compléments alimentaires.
Lire l'article Ooreka

Les soins médicaux

Pour celles qui ne parviennent pas à se débarrasser de leur cellulite sur les fesses et les hanches, il existe des solutions plus radicales.

Les principales sont :

  • la liposuccion ;
  • le laser anti-cellulite ;
  • l'électrolipolyse.

Néanmoins, ces solutions sont chères, souvent invasives et possèdent de nombreuses contre-indications. Il est indispensable de consulter votre médecin avant d'entamer une telle procédure.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Tout sur la cellulite

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider