Sommaire

 

La liposuccion fait partie des principaux traitements médicaux contre la cellulite avec l'électrolipolyse, la mésothérapie, le laser, la lipotomie et les ultrasons.

Qu'est-ce que la liposuccion de cellulite ?

La liposuccion est une technique chirurgicale à visée esthétique. Elle est également connue sous les noms suivants :

  • lipoaspiration ;
  • liposculpture.

Objectif de la liposuccion

Elle consiste à aspirer les graisses en excès dans les tissus adipeux qui occasionnent la cellulite sur les fesses et hanches, le ventre, les cuisses, les genoux, les bras, le cou, etc. Le chirurgien procède à de petites incisions d'1 mm, qui laisseront des cicatrices discrètes, et introduit des tubes (« canules ») de 3 à 5 mm de diamètre qui vont aspirer la graisse.

Cette opération est très efficace pour l'élimination de la cellulite, d'où un engouement certain. Aujourd'hui, la liposuccion est l'opération esthétique la plus pratiquée.

Par ailleurs, il faut savoir que la liposuccion a pour objectif d'effacer les effets visuels de la cellulite, à savoir les capitons, mais n'élimine pas le phénomène de cellulite. En effet, les causes de la cellulite (alimentaires, hormonales, circulatoires, comportementales, etc.) sont à traiter parallèlement.

Liposuccion de cellulite : pour qui ?

Toute personne en bonne santé peut avoir recours à la liposuccion pour traiter la cellulite. Toutefois, ses résultats ne sont pas garantis pour tout le monde.

  • D'une part, cette technique traite, certes, les amas graisseux en profondeur, mais elle n'est pas très efficace sur la cellulite fibreuse, en partie parce que les fibres bloquent les canules.
  • D'autre part, l'élasticité de la peau, autrement dit la manière dont elle va réagir après suppression des amas graisseux, n'est pas la même chez tout le monde. Chez les personnes jeunes, la tonicité de la peau promet généralement de meilleurs résultats.
  • Enfin, la liposuccion ne dispense pas d'avoir une hygiène de vie rigoureuse. Si vous continuez les erreurs alimentaires et la sédentarité, la cellulite reviendra forcément.

En résumé, c'est une technique qui harmonise la silhouette mais ne fait pas maigrir. Il est d'ailleurs recommandé de pratiquer cette opération lorsque l'on est proche de son poids « normal ».

Liposuccion et cellulite : entretien préalable

Toute opération est précédée d'un entretien avec le chirurgien et l'anesthésiste.

Un bilan de santé est nécessaire pour savoir si vous n'avez pas de contre-indications possibles.

Principales contre-indications à la liposuccion

La liposuccion est contre-indiquée chez (liste non exhaustive) :

  • les femmes enceintes ou allaitantes ;
  • les femmes sous pilule contraceptive ;
  • les sujets mineurs ;
  • les personnes obèses ;
  • les personnes diabétiques ;
  • les personnes qui ont de l'hypertension ;
  • les personnes qui sont soignées pour un cancer ;
  • les personnes qui prennent des antidépresseurs ;
  • les personnes qui ont des troubles de la circulation veineuse ;
  • les personnes immunodéficientes.

Précautions préopératoires

Avant la liposuccion, le chirurgien vous demandera plusieurs choses :

  • Il prescrira un traitement pour les hématomes.
  • Il vous demandera d'avoir arrêté la cigarette au moins un mois avant si vous êtes une ancienne fumeuse.
  • Il vous demandera de vous munir d'un panty qui devra être porté après l'opération chirurgicale, nuit et jour durant les 3 à 5 jours suivant l'opération puis seulement la journée pendant les 3 semaines qui vont suivre.
  • Avant l'opération, il sera interdit de prendre de l'aspirine ou des médicaments contenant de l'aspirine pendant au moins deux semaines avant le jour de la liposuccion.
  • Le chirurgien vous informera aussi des risques de l'opération. Dans les cas rares, on a pu constater des complications sévères comme :
    • l'embolie graisseuse ;
    • une septicémie ;
    • une phlébite ;
    • des allergies.

Déroulé de l'intervention

La liposuccion est une opération qui est pratiquée de plusieurs façons.

  • Sous anesthésie locale (le plus souvent) : pour une liposuccion peu importante sur une zone localisée.
  • Sous péridurale : pour une liposuccion courte sur de petites zones.
  • Sous anesthésie générale : pour une liposuccion importante souvent sur plusieurs zones. Cela implique une hospitalisation d'une journée et une nuit. Le patient doit se présenter à jeun.

Elle doit être effectuée par un chirurgien diplômé en chirurgie esthétique et réparatrice.

L'opération peut durer de 20 minutes à 3 heures en fonction de la quantité de graisse à aspirer.

Suites et résultats de la liposuccion sur la cellulite

Pour un bon résultat, certaines règles post-opératoires sont à observer, notamment :

  • Le port d'un panty (collant de contention) est obligatoire pendant les 3 semaines qui suivent l'opération.
  • L'exposition au soleil est interdite pendant 1 mois.
  • Un traitement anti-coagulant est administré dans le cas de lourdes opérations.

Des douleurs, des ecchymoses et des œdèmes sont les principales conséquences de l'opération. Elles sont normales. Mais celles-ci auront disparu après 3 semaines.

La reprise du sport peut se faire 1 mois après la liposuccion.

Les résultats « définitifs » seront visibles entre 1 et 3 mois après l'opération, sachant que la peau met 3 à 6 mois à se mettre en place sur les nouvelles formes du corps.

Prix d'une liposuccion contre la cellulite

Les prix vont s'échelonner en fonction du nombre de zones traitées. Cela peut aller de la petite intervention pour une cellulite genoux à une grosse intervention sur les fesses, les cuisses et le ventre.

Le prix varie également en fonction de l'anesthésie, du temps de l'opération et des soins post-opératoires.

La fourchette des prix s'étale de 1 500 à 5 000 €.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Traitements médicaux anti-cellulite

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider