Lutter contre la rétention d'eau

Sommaire

Lutter contre la rétention d'eau

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La rétention d'eau survient lors d'un déséquilibre entre l'absorption et l'élimination de l'eau de votre organisme : votre corps accumule plus d'eau qu'il n'en élimine, d'où la rétention d'eau.

Plusieurs facteurs peuvent engendrer cette rétention d'eau que l'on appelle aussi œdème.

Voici comment lutter contre la rétention d'eau.

 

Qu'avez-vous pensé de la vidéo ?

 

Zoom sur la rétention d'eau ou œdème

L'eau représente 65 % de votre poids total. Si vous souffrez de rétention d'eau, cela signifie que votre corps est trop chargé en eau. L'eau quitte alors les vaisseaux sanguins et se retrouve dans les tissus, ce qui entraîne un œdème.

Symptômes de la rétention d’eau

Les symptômes suivants peuvent signaler que vous faites de la rétention d’eau :

  • sensation d'être gonflé ;
  • chevilles et pieds enflés ;
  • paupières gonflées ;
  • doigts boudinés ;
  • douleurs dans les jambes.

Causes potentielles de la rétention d’eau

Plusieurs facteurs peuvent causer de la rétention d’eau :

  • la chaleur (elle dilate les vaisseaux) ;
  • une station debout prolongée ;
  • les hormones (grossesse, menstruation) ;
  • une alimentation trop riche en sel ;
  • certains médicaments ;
  • des problèmes de circulation ;
  • une hypothyroïdie.

Luttez contre les jambes lourdes

Principalement l'été à cause de la chaleur, vos jambes enflent et entraînent une rétention d'eau au niveau de vos chevilles et vos pieds.

Différentes méthodes peuvent vous aider à prévenir et soulager cette rétention d'eau :

  • Diminuez votre exposition à la chaleur (évitez sauna, hammam).
  • Surélevez vos jambes le plus possible dans la journée ; la nuit glissez par exemple un oreiller sous vos pieds ou relevez les pieds du lit.
  • Le matin et le soir, appliquez à l'aide de votre douche un jet d'eau froide sur vos jambes en remontant des chevilles vers les cuisses.
  • Portez des bas ou des chaussettes de contention (en vente en pharmacie) : ces produits exercent une compression qui favorise le drainage veineux et lymphatique et évitent ainsi les œdèmes.
  • Vous pouvez également vous procurer en pharmacie des crèmes (conservez-les au réfrigérateur pour avoir une sensation de fraîcheur lors de l'application) ou des comprimés favorisant la circulation.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Lire l'article Ooreka

Diminuez votre consommation de sel

Le sel aggrave la rétention d'eau. La diminution d'apports en sel dans votre alimentation permet de réduire la rétention d'eau car l'eau est attirée par les tissus où se concentre le sel.

Aliments riches en sels à éviter

Proscrivez les aliments trop riches en sel, notamment :

  • cube de bouillon ;
  • olives noires ;
  • jambon fumé ;
  • hareng fumé ;
  • crevettes ;
  • biscuits salés ;
  • fromages ;
  • saucisson et salami ;
  • choucroute ;
  • saumon fumé ;
  • pain ;
  • conserves ;
  • produits industriels (plats préparés).

Conseils

  • Lisez bien les étiquettes des produits.
  • Consommez le moins possible de produits préparés.
  • Privilégiez les sels de potassium, ce dernier ayant en plus une action diurétique idéale pour lutter contre rétention d’eau.
  • Sachez que certaines eaux minérales ont de fortes concentrations en sels : Vichy Célestins, St-Yorre…
Consulter la fiche pratique Ooreka

Arrêtez certains médicaments responsables de la rétention

Certains médicaments peuvent être responsables de rétention d'eau :

  • les médicaments pour l'hypertension : inhibiteurs calciques par exemple ;
  • la corticothérapie : un traitement par la cortisone à long terme peut engendrer une rétention d'eau ;
  • une contraception estroprogestative (pilule) ;
  • chez les femmes ménopausées : un traitement d'hormonothérapie substitutive.

Dans tous les cas, demandez conseil à votre médecin.

Lire l'article Ooreka

Utilisez l'homéopathie contre la rétention d’eau

Contre les jambes lourdes

Prenez 5 granules matin et soir de :

  • Arnica Montana 9CH
  • Hamamélis 5CH
  • Vipera redi 9CH

Vous pouvez rajouter 20 gouttes matin et soir d’hamamélis composé et appliquez localement une crème à base d'arnica.

Contre la rétention d'eau en général

  • Natrum sulfuricum 9 CH : 5 granules 3 fois par jour si sensation générale de rétention d'eau.
  • Thuya occidentalis 5 CH : 5 granules 3 fois par jour si rétention d'eau au niveau des chevilles.
  • Apis melifica 9 CH : 5 granules 3 fois par jour si votre œdème est bien localisé (paupière par exemple).
  • Cortisone 9CH : si votre rétention d'eau est due à un traitement par cortisone, prendre une dose par semaine.
Lire l'article Ooreka

Utilisez l'aromathérapie contre la rétention d’eau

Vous pouvez faire un mélange d'huiles essentielles à utiliser en lotion cutanée 2 fois par jour à appliquer sur les membres atteints :

  • Huile essentielle de cèdre (4 ml)
  • Huile essentielle de genévrier (4 ml)
  • Huile essentielle de cyprès (4 ml)
  • Huile essentielle de vétiver (3 ml)

Vous pouvez également utiliser l'huile essentielle de citron, de menthe poivrée, de pamplemousse, de romarin : utilisez-les en mélange dans une huile végétale type huile d'amande douce.

Pour favoriser la pénétration des huiles essentielles à travers votre peau, pensez à utiliser avant votre application un gant de crin.

Utilisez la phytothérapie contre la rétention d’eau

Les queues de cerise

Les queues de cerise ont un effet diurétique, c’est-à-dire qu'elles favorisent l'élimination rénale de l'eau. Vous pouvez l'utiliser :

  • en tisane : boire 1 à 3 tasses par jour ;
  • en gélules : 3 gélules par jour.

Le thé vert

Le thé vert a également un effet diurétique. Prenez-le :

  • en infusion : 1 cuillère à café pour une tasse d'eau ;
  • en gélules : 3 gélules par jour.

Buvez votre thé à distance de la prise de médicaments pour éviter les interactions.

Sachez également que le thé vert réduit l'absorption du fer.

Le pissenlit

  • en infusion : 1 à 2 cuillères à café de pissenlit pour une tasse d'eau (buvez 1 à 3 tasses par jour) ;
  • en gélules : 3 gélules par jour ;
  • en teinture mère : 50 gouttes 3 fois par jour.

Les cures de pissenlit ne doivent pas dépasser 4 à 6 semaines.

La piloselle

  • en infusion : 1 à 2 cuillères à café pour 100 ml d'eau ;
  • en gélules : 3 gélules par jour ;
  • en teinture mère : 50 gouttes 3 fois par jour.
Lire l'article Ooreka

Autres conseils contre la rétention d’eau

  • Buvez ni trop, ni pas assez (environ 1,5 l par jour).
  • Ayez une activité physique régulière.
  • Ayez une alimentation équilibrée.
  • Évitez les vêtements trop serrés.
  • Si vous prenez l'avion : pensez à porter des bas ou chaussettes de contention pendant le voyage.
  • Réduisez votre consommation de café et d'alcool.
  • Évitez de piétiner si possible.

Quand consulter votre médecin?

Si malgré ces remèdes naturels, vous continuez à souffrir de rétention d'eau, consultez votre médecin qui tout d'abord, vérifiera votre tension. La rétention d'eau peut être le signe de certaines maladies :

  • hypertension ;
  • problèmes cardiaques ;
  • problèmes rénaux ;
  • problèmes hépatiques (au niveau du foie) ;
  • dysfonctionnement thyroïdien.

Le médecin peut être amené à vous prescrire des diurétiques qui obligent les reins à évacuer l'eau et le sel de vos tissus dans l'urine.

Lire l'article Ooreka

Matériel nécessaire pour lutter contre la rétention d'eau

Imprimer
Bas de contention

Bas de contention

15 € la paire

Comprimés compléments alimentaires

Comprimés compléments alimentaires

Selon nature

Comprimés homéopathiques

Comprimés homéopathiques

Environ 2 € le tube

Gant de crin

Gant de crin

Environ 10 €

Huiles essentielles

Huiles essentielles

À partir de 3 € les 10 ml

Teinture mère

Teinture mère

Selon plante

Thé vert

Thé vert

À partir de 1 € les 25 sachets environ

Tisane

Tisane

Environ 5 € les 20 sachets

Ces pros peuvent vous aider